TÉLÉCHARGER VIDEO MITOSE GRATUIT

Pour voir en détail chacune de ces étapes, vous pouvez consulter la fiche Les étapes de la mitose. Toutes les ressources multimédias et les éditions du CEA. Rôle dans le développement: En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Les phases G 1 , S et G 2 constituent l’ interphase. Conditions d’utilisation et Politique de vie privée.

Nom: video mitose
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 44.75 MBytes

Pour voir en détail chacune de ces étapes, vous pouvez consulter la fiche Les étapes de la mitose. Après une certaine croissance en volume de la bactérie, le chromosome se réplique pour en arriver à deux copies identiques. Cet effet est plus important dans les racines que dans les feuilles. Vivez également une expérience immersive dans des installations du CEA via nos visites virtuelles. L’ anaphase est une phase très rapide de la méiose et de la mitose où les chromatides se séparent et migrent vers les pôles opposés de la cellule. Cette constriction se fait de manière centripète.

C’est la division d’une cellule mère en deux cellules filles strictement identiques génétiquement. Le cycle cellulaire est divisé en plusieurs phases:. La phase G 0 ou dite de quiescence correspond à la sortie du cyclecelle-ci survient généralement à la place G1 et ne fait pas partie du cycle cellulaire.

Les phases G 1S et G 2 constituent l’ interphase. Les mécanismes de la mitose sont très semblables chez la plupart des eucaryotesavec seulement quelques variations mineures. Les procaryotes sont dépourvus de noyau et ne possèdent qu’un seul chromosome sans centromèreils ne se divisent donc pas à proprement parler par mitose, mais par scission binaire, tertiaire, multiple, ou par bourgeonnement. La mitose est un phénomène continu, mais pour faciliter la compréhension de son déroulement les biologistes ont décrit cinq étapes caractéristiques de la mitose qui sont la prophasela prométaphasela métaphasel’ anaphase et la télophase.

La mitose dure entre 1 et 4 heures. Notons que certains auteurs considèrent la prométaphase comme une partie de la prophase plutôt qu’une phase distincte. La prophase s’organise en filaments de plus en plus nets. Lors de cette phase, le matériel génétique ADNqui en temps normal est présent dans le noyau sous la forme de chromatide se condense en structures très ordonnées et individualisées appelées chromosomes.

En effet, des protéines appelées histone H1 sont attachées de part en part sur l’ADN. Le nucléole se désagrège. Comme le matériel génétique a été dupliqué avant le début de la mitose, il y aura deux copies identiques du génotype dans chaque cellule.

Elles contiennent également chacune un élément d’ADN appelé centromère qui joue un rôle important dans la ségrégation des chromosomes. Les deux chromatides d’un même chromosome sont reliées au niveau de la région centromérique. Une protéine nommée cohésine joue le rôle de colle et unit les deux chromatides d’un même chromosome. Comme pour les chromosomes, le centrosome s’est dupliqué avant le début de la prophase en 4 centrioles.

Les 4 centrioles se séparent durant la prophaseformant deux centrosomes qui migrent chacun vers un pôle de la cellule. Le cytosquelette de microtubules se réorganise pour former le fuseau mitotiquestructure bipolaire qui s’étend entre les deux centrosomes mais reste à l’extérieur du noyau. Par la croissance des microtubulesle fuseau mitotique s’allonge, ce qui étire le noyau cellulaire. On peut se représenter les microtubules comme des perches ou des rails, dans la cellule.

Certaines cellules eucaryotesnotamment les cellules végétales, sont dépourvues de centriole. Certains auteurs considèrent la prométaphase comme une partie de la prophaseplutôt que comme une phase distincte. De plus, elle ne se produit pas chez toutes les cellules eucaryotes. Durant la prométaphasel’enveloppe nucléaire se désagrège sous forme de vésicules, initiant ainsi la mitose ouverte. L’enveloppe nucléaire se reformera en fin de mitose. Chez certains protistesl’enveloppe nucléaire reste intacte.

On assiste alors à une mitose fermée. Des complexes protéiques spécialisés: Certains microtubules s’accrochent aux kinétochores.

video mitose

Ils seront alors appelés microtubules kinétochoriens. Les microtubules accrochés seulement aux centrosomes sont appelés microtubules polaires.

Les microtubules qui ne font pas partie du fuseau mitotique forment l’ aster et sont appelés microtubules astraux.

Petit à petit chaque chromosome voit chacune de ses chromatides reliée à un pôle par l’intermédiaire des microtubules. Ceux-ci exerçant des tensions, les chromosomes ont alors des mouvements agités. Deuxième phase de la mitose, après la prophase, c’est le rassemblement des chromosomes condensés à l’équateur de la cellulepour former la plaque métaphasique ou équatoriale.

  TÉLÉCHARGER NERO PHOTOSNAP VIEWER ESSENTIALS GRATUITEMENT

Les tensions subies par chacun des kinétochores d’un chromosome s’équilibrent progressivement et ceux-ci s’alignent dans un plan situé à mi-chemin des deux pôles. On observe que les chromosomes sont alignés selon leur centromère. On pense que les kinétochores non accrochés aux microtubules génèrent un signal pour empêcher l’étape prématurée de l’anaphase sans les chromosomes tous alignés.

L’ anaphase est une phase très rapide de la méiose et de la mitose où les chromatides se séparent et migrent vers les pôles opposés de la cellule.

Les fils chromosomiques sur lesquels étaient accrochés les centromères des cellules se détachent et les chromatides se déplacent chacune vers un pôle de la cellule. Il y a deux catégories de déplacements: Pendant l’anaphase B, les microtubules polaires s’allongent, et les pôles du fuseau mitotique s’éloignent l’un de l’autre entraînant avec eux les chromatides.

Appelée encore cytokinèse ou cytocinèsela cytodiérèse fait partie de la télophase même si certains auteurs la considèrent extérieure à la mitoseet son mécanisme n’est pas le même dans les cellules animales et végétales. Dans les cellules animales, le sillon de division se forme dans un plan perpendiculaire à l’axe du fuseau mitotique et sépare la cellule en deux.

video mitose

Il peut en effet vdieo à se former dès l’anaphase. Le clivage est dû à un anneau contractile qui est composé principalement d’ actine et de myosine myosine II. L’anneau contractile comporte des filaments d’actine de 5 à 7 nm de diamètre arrangés concentriquement. Ce sont des interactions entre actine et myosine de l’anneau contractile qui sont à l’origine des forces provoquant la contraction de l’anneau et le partage du cytoplasme parental par étranglement.

Cette constriction se fait de manière centripète. Le sillon de division se resserre jusqu’à former un corps intermédiaire, formant un passage étroit entre les deux cellules filles et qui contient le reste du fuseau mitotique. Celui-ci finira par disparaître entièrement et les deux cellules filles se sépareront complètement. Par ailleurs, l’enveloppe nucléaire et les nucléoles finissent de se reconstituer et l’arrangement radial interphasique des microtubules nucléés par le centrosome se reforme.

À la fin de la cytocinèse, les deux cellules filles ne sont plus reliées que par un pont au milieu duquel une excroissance sphérique, le corps central, détermine le futur des cellules filles. La cellule qui en gideo va continuer à se diviser elle demeure une cellule souchetandis que l’autre va se différencier en un type précis de cellule [ 3 ]. Chez la cellule végétalela cytodiérèse est très différente de par la ivdeo d’une paroi rigide divisée en une paroi primaire, cellulosique, et une paroi primitive, pectinique, l’ensemble formant une paroi pecto-cellulosique.

Elle se réalise par la construction d’une nouvelle paroi, phragmoplaste appelé plus simplement corps intermédiaire entre les deux cellules filles.

Médiathèque – La division cellulaire : la mitose

Cette nouvelle paroi se développe de manière centrifuge: La paroi primaire et la membrane des deux cellules filles se reforment alors au niveau de cette séparation et le phragmoplaste se différencie en lamelle moyenneou paroi primitive. Bien entendu, des erreurs peuvent survenir lors de la formation des nouvelles cellules: Et lorsque ces erreurs mitotiques surviennent pendant les premières divisions cellulaires d’un zygoteelles peuvent avoir des conséquences particulièrement néfastes.

La mitose est un processus traumatique.

La cellule subit des changements importants dans son ultrastructure, ses organites se désintègrent et vidro reforment plusieurs heures après, et les chromosomes miyose constamment déplacés par les microtubules. Occasionnellement, les chromosomes peuvent être endommagés. Un bras du chromosome peut être cassé et le fragment est alors perdu, causant une délétion. Le fragment peut être incorrectement rattaché à un autre chromosome non homologue, ce qui cause une translocation.

Il peut être réattaché au chromosome initial, mais en sens inverse, causant une inversion.

Ou encore, il peut être considéré à tort comme un chromosome séparé, causant alors une duplication chromosomale.

L’effet de ces anomalies dépend de la nature spécifique de l’erreur.

  TÉLÉCHARGER LOGICIEL IMGBURN GRATUIT

La division cellulaire

Parfois il n’y aura aucune conséquenced’autre fois, cela peut induire un cancerou même causer la mort de l’organisme. Un exemple de maladie entraînée par une délétion, touchant la partie terminale du bras court du chromosome 5, est le syndrome du cri du chat. La mitose et la méiose diffèrent sur un certain nombre de points, mais présentent également des similitudes mécanismes de séparation des chromosomes, etc.

La mitose correspond à une reproduction asexuée des cellules, alors mitosw la méiose est un prélude à la reproduction sexuée. Par la méiose, chaque parent produit des gamètes différents et destinés à se rencontrer. De nombreux types de cellules sont capables de mitose mais seules celles des organes reproducteurs, les gonades ovaires et testicules réalisent la méiose.

Mitose (petite animation en 3d)

À partir d’une cellule, à la fin de la mitose il y a deux cellules génétiquement identiques alors qu’à la fin de la méiose il y a quatre cellules le plus souvent génétiquement différentes et donc uniques. Les principales différences entre la mitose végétale et la mitose animale sont l’absence de centrioles chez les plantes à part chez les algues et certains gamètesla présence d’une paroi qui conduit à une cytodiérèse particulière, son rôle dans le développement postembryonnaire et sa régulation hormonale.

La vdeo végétale est encore mal comprise, notamment la manière dont le fuseau mitotique peut se former en l’absence de centrioles et de centrosomes mais au niveau de chaque pôle en début de prophase on a une condensation cytoplasmique appelée calotte polaire qui émet des rayonnements qui vont former en fin de prophase le fuseau mitotique.

Donc la différence est que cideo la cellule animale pendant la mitose au niveau des pôles on a les asters provenant des centrioles et pour la cellule végétale on a les calottes polaires provenant de la condensation du cytoplasme. Néanmoins, les événements de mitose sont fortement liés aux réarrangements du cytosquelette. La séparation des cellules filles se produit par formation d’une nouvelle paroi pectocellulosique sur le plan équatorial de la mitoze.

Ce plan est déterminé par la localisation de certaines protéines dès le début de la mitose. À la fin de la télophase des microtubules forment une plaque au niveau équatorial, c’est le phragmoplaste.

Des vésicules de membranes ivdeo de l’ appareil de Golgi et des précurseurs des composants de la paroi viennent s’y associer. Rôle dans le développement: Chez les organismes unicellulaires la disponibilité des vixeo dans le milieu est le facteur régulateur principal de la mitose qui dépend en fait de la taille de la cellule. Chez les organismes pluricellulaires les divisions se produisent uniquement dans les méristèmeset les cellules méristématiques dépendent pour la régulation de leur cycle cellulaire comme pour leur approvisionnement mitsoe nutriments des signaux générés par mitoe cellules somatiques en mktose G 0c’est-à-dire quiescentes, qui ne se divisent pas: Le signal jitose différenciation est donné aux cellules immatures par les cellules matures.

Les signaux peuvent être des hormones non-peptidiques auxinecytokinineséthylèneacide abscissiquebrassinostéroïdesdes videi facteur noddes peptides systémine.

La réponse aux hormones est variable selon les tissus. Elle agit surtout sur les méristèmes secondaires principalement le cambium. Les brassinostéroïdes et fideo gibbérellines favorisent la mitose. En réponse à un stress une plante diminue la croissance de ses organes en ralentissant le cycle cellulaire ce qui réduit le taux de mitose et la taille finale des nouveaux organes ils contiennent moins de cellules.

Cet effet est plus important dans les racines que dans les feuilles. De plus, la cycline kinase cdc2 est désactivée par phosphorylation la phosphorylation de cdc2 est considérée comme un élément majeur de la réduction de la division cellulaire en réponse au stress. La sensibilité des cellules au jasmonate dépend de la phase du cycle plus importante en G 1.

Les signaux environnementaux affectent la croissance et la division cellulaire. Maintien de trois génomes: